Prancūzų kalba vidurio ir pietų Afrikoje


Filologijos referatas. Prancūzų kalba vidurio ir pietų afrikoje. Introduction. Première partie. Le français en afrique noire. Deuxième partie. Les particularités de la langue française en afrique noire. Syntaxe. Morphologie. Phonétique et phonologie. Vocabulaire. Conclusion. Estimation du nombre de francophones dans l’afrique noire (tableau no1). Carte no1. Carte no2. Sources bibliographiques.


Une parmi toutes les définitions qui ont été données ą la francophonie est : ensemble des peuples qui emploient le franēais comme langue nationale, langue officielle, langue de communication internationale ou simplement comme langue de culture . Le continent le plus francophone est sans doute l’afrique. Les pays francophones font la majorité de l’afrique subsaharienne, dite noire . Leur franēais est l’objet de ce travail.

Un trait caractéristique de notre époque: dans chaque région du monde oł l'on parle le franēais, s'est développée une prise de conscience de la langue comme instrument d'identification nationale. Les suisses romands, les québécois francophones, les maghrébins, les sénégalais, les ivoiriens, etc. , ne veulent pas parler exactement comme les franēais. Chaque pays a tendance ą cultiver sa propre norme locale, c'est-ą-dire une variété de franēais qui a conservé un certain nombre de traits originaux. Chaque pays d’afrique francophone a son franēais ą lui, qui présente des particularités de prononciation, grammaticales, lexiques parfois trčs originales. Elles sont nées dans de différentes conditions historiques, sociales, culturelles trčs importantes. Le but de ce travail est d’abord de présenter ces conditions et puis leur résde 1815 ą. Les franēais s’étaient installés dčs 1638 ą saint-louis, puis ą gorée et en casamance (sénégal ), en 1704 ą ouidah (dahomey), en 1686-87 ą issinie (cōte-d’ivoire). En 1815, le premier empire colonial franēais se trouvait réduit ą des īles et ą quelques points d’appui cōtiers sur trois continents. Seules la langue et la culture franēaises gardaient une place dans plusieurs des possessions perdues. Dans les possessions restituées par l’angleterre en 1816, les franēais reviennent en 1817, avec l’instituteur laļc jean dard qui ouvre la premičre classe d’enseignement non religieux.

La mčre javouhey y arrive en 1822, organise la premičre formation de jeunes filles, rayonne dans la région, en gambie et sierra léone. Dans le cas de l’afrique, les missionnaires franēais n’ont pas précédé, mais accompagné les explorateurs et colonisateurs, y compris d’ailleurs hors du domaine franēais (ouganda plus tard).

ą partir des comptoirs précedents, et d’autres (par exemple en guinée en 1837 et 1842, au congo et au gabon), les franēais pénčtrent vers l’intérieur.

  • Filologija Referatai
  • 2010 m.
  • 26 puslapiai (7650 žodžių)
  • Universitetas
  • Filologijos referatai
  • Microsoft Word 32 KB
  • Prancūzų kalba vidurio ir pietų Afrikoje
    8 - 1 balsai (-ų)
Prancūzų kalba vidurio ir pietų Afrikoje. (2010 m. Kovo 03 d.). http://www.mokslobaze.lt/prancuzu-kalba-vidurio-ir-pietu-afrikoje.html Peržiūrėta 2016 m. Gruodžio 03 d. 15:49